Retour sur le raid Canéo...

Publié le par Carine Porret

Allez un récit tout de même de nos aventures au travers la France...

Le départ est lancé lundi 28 Juillet au matin depuis Versailles en ride & run...comprenez 2 chevaux pour 4 équipiers...donc selon les affinités, vous êtes contents de courir ou plutôt d'être sur le cheval si celui ci est sympa...et pour le coup, ca n'est pas toujours le cas...nombreuses équipes se sont vues ejectées de leur monture, ce qui a valu un spectacle assez comique dans les jardins de Versailles avec des raideurs à terre et des chevaux dans tous les sens sans cavaliers!!!

Bref, tout ce petit monde se met en place et finalement malgré de nombreuses péripéties arrive à bout des 56km de ride & run.


Des beaux chevaux de course nous sont attribués...y a plus qu'a les tenir sur 56km!


La suite de l'etape 1 est composée de 80km de VTT, 15km de course d'orientation de nuit sur carte FFCO et enfin 16km de VTT pour terminer à Fontainebleau...du VTT sur GR et dans le sable qui nous vaut de nombreux portages et qui parait interminable! 21h d'effort pour cette première étape, ca commence fort!


Yan, et Mike derrière


Le départ de l'étape 2 est lancé de Saint Florentin mardi midi, nous avons pu dormir 3h et nous nous préparons pour les 92km de kayak sur le canal de Bourgogne...autant dire que cela va être long !!!
D'autant qu'il y a une quarantaine d'ecluses à passer...pour chacune, il faut sortir le kayak de l'eau, le porter sur 100m et le remettre à l'eau après l'écluse, petit jeu qui usera plus d'une équipe...travail de patience et de force, heureusement nous avons l'avantage de naviguer sur des kayaks en ligne qui sont plus instables mais du coup beaucoup plus légers...


L'équipe Wilsa HH aux commandes de la course...

Portage des bateaux à chaque écluse...un travail de patience...


La naviguation de nuit est une première et l'ambiance est vraiment particulière, on papote tous les 4 pour se tenir éveillé, mais 6km avant la fin...Mike s'endort et là...plouf pas de 2e chance dans ces bateaux, Mike et Yan tombent à l'eau !!!
Cela leur vaut une bonne caillante et un bon reveil, on inverse du coup les duos et je termine l'étape avec Yan, Lolo étant le kayakiste de l'équipe il peut plus facilement aider Mike pour terminer la section...moi je serre les fesses pour qu'on ne tombe pas à l'eau gloups !!! On termine en seconde position derriere l'equipe Wilsa HH, ca motive!

Restent 40km de VTT sur les bords du canal pour rejoindre la ville étape au petit matin...17h d'effort dont 15h de kayak pour cette seconde étape, le temps de roupiller 1h30 et il faut déja penser à se préparer pour la troisième étape, annoncée comme la plus longue du raid!



Le départ de l'étape 3 est lancé mercredi à 13h30 en kayak, 18km à parcourir (pfiou on rigole après tout ce qu'on a parcouru ;-), dont 3km dans un tunnel !!! drole d'ambiance on est content d'en sortir !!!


La sortie du tunnel...ouf, pas envie de tomber à l'eau la dedans!!!


Suivent 50km de VTT agrémenté d'un magnifique rappel au coucher du soleil avec le VTT accroché à notre baudrier, extra! puis 17km de roller que l'on parcourera de nuit sur la voie verte.


Descente magique!


Il faut ensuite reprendre les kayaks (après avoir laissé passer un bel orage) pour une section de 71km sur la Saone. Avec les 3j passés sans vraiment dormir, cela parait interminable et il est difficile de ne pas s'assoupir dans le bateau !
Cela nous vaut quelques franches rigolades, chacun ayant son imaginaire qui prend le dessus et voyant des formes sur les berges, on a l'impression de voir du monde tout le temps alors qu'il n'y a personne!!!
On opte pour 2 fois 20min de pause sur les berges, autant dire qu'a chaque fois on s'endort aussi sec. Mais cela fait un bien fou et on repart bien retapé!


Mike DEBOUT!!!


L'arrivée du kayak se fait à Macon, on s'offre un bon petit repas à l'assistance (merci Marion & Audrey!!!), un petit coucou à Pascalou qui est venu nous encourager, et hop on enfourche les VTT pour 33km suivis de 11km de roller.



Une dernière section de 33km de VTT nous attend pour terminer cette longue troisième étape (qui devait à l'origine faire 92km mais l'organisation s'apercoit que c'est mission impossible pour tout le monde!!!)...seulement ce sera je crois la plus dure des sections...les chemins ne sont pas roulants, en montée, en descente, il faut bien souvent pousser le vélo, porter le vélo, chaque km ne parait jamais défiler, voila bientot 30h que l'on est parti...au final il nous faudra 5h pour boucler cette section, 4h30 pour la meilleure équipe...ca calme!
32h donc pour l'étape 3, nous avons un transfert avec l'assistance de Saint Symphorien sur Coise à Auroux...je peux vous dire que ca a roupillé sec dans le camion, je n'ai ouvert l'oeil qu'une fois arrivé!!!


 

Les sections de bateaux nous ont valu de magnifiques levers et couchers de soleil...


Départ de l'étape 4 vendredi matin à 9h30, une traversée de 6km en lac puis 46km de VTT, et enfin une longue section de trek de 35km dans les Cevennes sont au programme.
Après 12h d'effort, nous sommes au bivouac près du joli village de la Garde Guérin pour notre premiere vraie nuit sous tente, 5h de dodo quel luxe !!!




Le lendemain samedi à 5h30 nous sommes en tenue pour parcourir le long et superbe canyon de Chassezac, nous en sortons en 2e position mais dommage un mauvais choix d'itineraire en VTT dans la section suivante nous fait vite perdre notre avance! Bon pour corser l'affaire, on se fait 4 crevaisons...mais ouf nous arrivons à temps à la porte horaire après les 37km de VTT et enchainons sur la section suivante en spéléologie.





Oui oui allez il faut rentrer dans le trou !!!


Un petit couac coté spéléogie...pas mal d'équipes se retrouvent au même moment (nous sommes mélangés avec les équipes qui poursuivent sur le parcours plus court "raider" et "aventure") et il nous faudra patienter plus d'1h30 à l'entrée du réseau de la dragonnière de Banne avant d'attaquer...bon c'est sur ca permet de se reposer...mais cela signifie aussi que l'on fini d'autant plus tard l'étape...

3h de spéléo dans des goulots étroits, on descend en rappel dans des étroitures ou on ne passe pas avec le sac sur le dos tant c'est fin, on rampe dans des boyaux ou la largeur du corps passe à peine...bref un travail de maitrise de soi si on est un tant soit peu claustro...et je l'avoue bien je n'ai pas franchement apprécié l'aventure!!!
Il faut tremper les jambes dans une eau à 12 degrés...22h nous sortons enfin de ce labyrinthe...reste une section de trek/ via cordata, puis 27km de VTT'O et une autre section de spéléo !



Pas mal de couacs cette nuit là, on perd 2h a chercher le départ de la via cordata de nuit, puis on nous annonce une porte horaire sur la section VTT qui nous oblige à renoncer à la CO VTT pour arriver directement à la dernière balise dans les temps et rester dans le classement extrême (1/2h de pénalité par balise manquée soit 5h30 de perdu!), mais arrivé à cette balise l'organisation nous dit que non c'est une erreur il n'y a pas de porte horaire puisqu'il y avait eu du retard en spéléo et qu'ils ont laissé d'autres équipes se lancer sur la CO...gloups ca fait raler...
La bonne nouvelle c'est que la dernière section de spéléo a été annulée, toutes les équipes étant déja à 25h de course!


Marcel n'a pas beaucoup de place dans les boyaux spéléo!

6h du matin nous voila donc au bivouac de Vallon Pont d'Arc, c'est la journée de repos avant de repartir lundi matin! Je m'offre 3h de bon dodo sous la tente avant que le soleil ne cogne trop fort, puis la journée passera bien vite, rangement du matos, réparation, soins des bobos pour certains, lessive, partage des aventures avec les autres équipes...on se fait un bon petit plaisir avec un resto dimanche midi...un enorme steack, des frites, une poire belle hélène en dessert...qui dit mieux :-) ?!!

Une bonne nuit sous tente dimanche soir, et lundi nous repartons à 5h30 pour l'étape 5 qui démarre avec la descente des gorges de l'Ardèche.




C'est magique, pas un touriste, nous passons la fameuse arche tout seul au lever du soleil, dommage on fait un mauvais choix tactique et on se galère avec nos kayaks en ligne à passer les rapides à pied pour ne pas percer !!! On perdra pas mal de temps sur la section, mais on fait ensuite une très bonne section de 40km VTT ou on se retrouve de nouveaux dans les équipes de tête.
Il fait déjà bien chaud, et finalement la section suivante de spéléogie est la bienvenue pour se rafraichir !

On merdouille sur l'accès à la grotte, flut voila que les équipes nous reprennent, cela nous vaut du coup de nouveau un beau bouchon dans le réseau souterrain...l'équipe anglaise ayant oublié sa poignée jumar...nous sommes bon pour passer 4h sous terre!!!



La traversée est très belle, beaucoup plus "aérée" que la première et on a bien le temps d'admirer les cavités! Au moins on rigole bien avec les équipes, on fait passer le temps!

Sortie de la grotte des Fées vers 19h, il nous reste un trek de 23km ou l'on fera je crois l'un des meilleurs temps, remontée d'un canyon sec (ah tiens pas si sec il faut traverser un coup à la nage ;-) puis 30km de VTT (qui pour une fois est super roulant ca fait du bien ca défile!!!)...ouf 1h30 du matin...on peut aller s'allonger...enfin pas trop longtemps hein faut pas abuser des bonnes choses...levé 5h mardi pour repartir à 6h en kayak sur le Gardon!


On passe le pont du Gard au lever du soleil, instant encore magique


7km de trek, 19km de VTT et l'étape 5 se termine avec 51km de kayak sur le Rhône...nous sommes en 3e position, il est 15h, youpi y a plus qu'a aller se poser au bivouac! Relax !!!


Mes parents me font une petite visite alors qu'on navigue sur le Petit Rhône, cela vaut une photo rigolote au passage sous le pont !


Bon coté confort, c'est rapé, on est en Camargue, le campement est comme qui dirait rustique...au milieu des chevaux, la douche est un tuyau à l'exterieur, et il faut composer avec les moustiques!!! mais franchement c'est pas ca qui va nous empecher de dormir :-)

Le raid touche bientot à sa fin, une dernière étape nous attend avant de rallier Marseille. L'étape 6 démarre par 25km de ride & run suivie de 41km de bike & run (toujours le même principe...après les chevaux, c'est 2 VTT pour 4 équipiers!)...
Nous aurions du enchainer sur 60km de kayak de mer mais finalement les conditions de vent et de houle sont trop fortes, ce sera 21km le lendemain autour des iles du Frioul pour clore le raid Canéo, et au vu des vagues on sera vite convaincu que cela est bien suffisant !!! 2 équipes finissent d'ailleurs à l'eau et se font rapatrier à terre.

Nous passons l'arche d'arrivée ce jeudi midi heureux et ravis de notre 4e position en classement extrême, sur les 37 équipes au départ. Nous n'en espérions pas tant!
Bravo à toutes les équipes qui ont rallié Marseille, c'est une bien belle aventure qui a valu à tous de vivre de très beaux moments, j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à vivre ce défi à 4, une vraie belle ambiance s'est instaurée entre les équipes également, et je crois bien que c'est le premier raid que je fais sans une goutte de pluie si c'est pas le bonheur ca !!!

Ride & Run

Bike & Run...éprouvant en plein cagnard!

Dernière section de kayak de mer avant l'arrivée sur la plage à Marseille

Gérard Fusil, organisateur du raid lance le dernier départ

Une belle arrivée à Marseille, on est tous très heureux!!!


Photos issues du site
http://www.authentiqueaventure.com/SPIP-v1-8-3/rubrique.php3?id_rubrique=114

A lire les comptes rendus et echos jour par jour!

Publié dans Course a pied-Raids

Commenter cet article

laurent 26/08/2008 15:18

vraiment content d'avoir vécu cette aventure avec toi
tu as été une super coéquipière battante et toujours motivée
vivement la prochaîne
lolo

Carine 26/08/2008 11:14

Merci beaucoup pour les messages si gentils!!!
Ca fait super plaisir de vous lire!

Marion, Yan...ca serait avec GRAND plaisir pour une autre aventure :-)

yannick 24/08/2008 21:17

j'ai été très heureux et fier de faire équipe avec une nana aussi formidable. On remet ça quand tu veux!!!!!!!!!!

Marion 24/08/2008 13:29

Merci à toi Carine pour ce beau résumé ... tu as une mémoire d'éléphant !!! Merci de nous avoir permis de collaborer avec toi, j'ai vraiment apprécié, et personnellement j'espère que ce n'était pas la dernière... on tenait aussi avec yann te souhaiter du courage pour supporter la peine du décés d'Aurélie, parce que dans le raid, on n'a pas su comment t'aider ...
Gros bisous et à bientôt ... pour de nouvelles aventures !!!

Thierry 20/08/2008 23:19

Un grand bravo pour cette impressionnante réussite. Ton récit est super motivant et donne vraiment envie de participer à des raids multisports en équipe. En divisant tout par 10 (sauf le temps de sommeil...), ça m'ira bien !