"A l'abri de rien", Olivier Adam

Publié le par Carine Porret

J'ai dévoré ce livre quasiment d'une traite, un roman dense, imagé, qui se lit au rythme d'une course le coeur serré...vraiment un très beau récit engagé, qui dénonce l'inhumanité qui frappe les plus démunis, ici les réfugiés de Sangatte.

L'auteur réussit une mise à nue des sentiments et des émotions de Marie, l'héroïne, qui s'engage jusqu'a se perdre elle-même dans le soutien des réfugiés...poignant.



"Marie se sent perdue. Son mari, ses enfants sont le dernier fil qui la relie à la vie.

Ce fragile équilibre est bouleversé le jour où elle rencontre les « kosovars », ces réfugiés dont nul ne se soucie et qui errent, abandonnés, aux confins de la ville.

Négligeant sa famille, Marie décide de leur porter secours.
Et de tout leur donner : nourriture, vêtements, temps, argent, elle ne garde rien pour elle. Entraînée par une force irrésistible, elle s’expose à tous les dangers, y compris celui d’y laisser sa peau.

Avec ce roman, Olivier Adam nous rappelle que la violence qui frappe les plus faibles est l’affaire de chacun. Et trace le portrait inoubliable d’une femme dépassée par la force de ses sentiments."

Publié dans Bouquins

Commenter cet article

Carine 07/05/2008 08:47

Hé hé...bon ok j'ai tapé un peu vite :-)
Je corrige réussiT !!!

Bises j'espère que tu vas bien! A bientot!

jan le yéti 06/05/2008 18:28

Et bien, Carine, l'auteur est tellement fort qu'il t'en fait oublier tes conjugaisons...

Ben oui, "l'auteur réussi....", ça fait bizarre... Il ne manquerait pas une lettre, par hasard ???

Bises,

jan